Actualités

seconde-news Après les forts... les douceurs Pour fêter la fin des vendanges 2011 et pour célébrer l'alliance...
premiere-actuUn rendez-vous des saveurs Pour tous nos fans du nord de la France et de Belgique, nous vous...


Les Communes viticoles
Texte à ecrire pour présenter l'introduction de la carte des terroirs...

Lire la suite

archives

Vous êtes ici : ACCUEIL2013
  • 2 juillet 2007
  • René Muré
  • Issu d’une très ancienne famille de vignerons, René Muré, mathématicien de formation, ne se destinait pas à la viticulture lorsque les aléas de la vie l’ont précipité dans le vignoble.
    • Il prend en charge le travail de la vigne en 1971, puis s’attelle à ceux de la cave dix ans plus tard. "Mais c’est en 1995 que le domaine fait un pas en avant dans l’expression des terroirs. Pour moi, on doit lire l’origine d’un terroir dans le vin" avoue-t-il. Pour y parvenir, il aborde avec un esprit scientifique l’expérimentation du travail du sol, conseillé par le microbiologiste des sols Claude Bourguignon.

     

  • (ici avec sa fille Véronique)
  • 21 mars 2002
  • Seppi Landmann
  • « Mon père livrait ses raisins à la coopérative, moi j’en suis sorti en 1982 après avoir fait mes études d’oenologie en Bourgogne. Le père de René Muré, qui conservait de très vieux vins dans sa cave, m’a mis dans la tête que les blancs d’Alsace étaient de grands vins de garde. Il été l’un de mes modèles. Dans la vigne, notre travail a évoluéprogressivement vers des tailles plus courtes. Sans être étiqueté bio, je suis proche de cette vision, mais je n’ai pas de croyance, car, pour moi, cela n’émane pas du divin. Je reste toutefois attentif au travail et à la vie des sols. Je n‘ai pas les mêmes outils techniques pour travailler la vigne que mon confrère, j’essaie juste de traiter le moins possible», confie Seppi. Ses Sélections de grains nobles confirment au vieillissement le potentiel et la finesse du Zinnkoepflé. Il préconise de carafer ses SGN deux heures avant dégustation.